Foire aux questions

Questions relatives à l’appel à projets auprès des administrations (avril - juillet)

Comment savoir si je ferais mieux de recruter 2 ou 3 EIG ?

Cela dépend du périmètre de votre défi et des compétences que vous recherchez. A noter : dans la plupart des cas, les équipes de la promotion 2 étaient constituées de 2 EIG.

Je manque de compétences techniques : comment définir les profils d’EIG dont j’ai besoin pour réaliser mon défi ?

Vous pouvez en premier lieu prendre contact avec votre DSI.

Par ailleurs, n’hésitez pas à prendre contact avec nous à l’adresse entrepreneur-interet-general@data.gouv.fr. Nous essayerons autant que possible de vous mettre en contact avec des personnes pouvant vous aider dans votre administration, notamment si celle-ci accueille des EIG de la promotion 2.

Enfin, ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas tout à fait sûr des compétences recherchées : si votre défi est sélectionné, vous aurez la possibilité de repréciser les profils EIG recherchés avant le lancement de l’appel à candidatures.

Puis-je autofinancer mon défi EIG ?

Vous pouvez tout à fait auto-financer votre défi EIG !

A quelles conditions puis-je bénéficier du co-financement par le PIA ?

Vous pouvez bénéficier du co-financement par le PIA si le porteur administratif de votre défi est un ministère.

Le co-financement à hauteur de 30% par l’administration concerne la rémunération des EIG.

A la charge de qui sont les frais annexes liés à la présence des EIG, de type frais de déplacement ?

Les autres frais liés à la présence des EIG (notamment les frais de déplacement) sont à la charge de l’administration d’accueil.

Je suis une collectivité territoriale : comment puis-je financer mon défi EIG ?

La première solution est bien sûr l’autofinancement.

Afin de bénéficier du co-financement par le PIA, vous devez conclure un partenariat avec un ministère, qui sera alors le porteur administratif du défi.

Qui doit effectuer la simulation financière à inclure au dossier de réponse ?

Cette simulation est à demander à vos services RH.

Je voudrais présenter un défi interministériel : qui indiquer en porteur opérationnel ?

Nous vous conseillons de choisir un ministère qui sera porteur opérationnel, et d’indiquer le(s) autre(s) administration(s) participante(s) en tant que partenaires, en insistant sur la dimension interministérielle du défi.

Les EIG peuvent-ils être accueillis dans des locaux hors de Paris ?

Tout à fait, c’est d’ailleurs le cas pour deux défis EIG 2 (baliseNAV à Brest et Signaux Faibles à Dijon).

En revanche, nous vous conseillons d’anticiper le fait que les EIG seront amenés à se rendre à Paris deux fois par mois pour les sessions d’accompagnement de la promotion, et que les frais de déplacement sont à la charge de l’administration d’accueil.

Quel est généralement le profil des mentors opérationnels ? Quel est leur rôle ?

Les mentors opérationnels sont en charge de permettre aux EIG de mener au mieux leur défi, en les orientant dans l’administration, en s’assurant qu’ils disposent de toutes les ressources nécessaires (notamment techniques et données), et en facilitant les démarches juridiques et administratives éventuelles.

Ils font également partie du collectif EIG, et assistent aux sessions d’accompagnement.

En général, les mentors opérationnels ont un profil « métier », et peuvent faire bénéficier les EIG de leur expérience du terrain.

On attend surtout d’un mentor qu’il soit passionné par le défi EIG qu’il porte. Le temps hebdomadaire investi dans le défi EIG sera un élément important d’appréciation des défis. En moyenne, les mentors investissent 30 à 40% de leur temps dans leur défi EIG (et certains en investissent 100% !).

Les mentors opérationnels assistent-ils aux sessions d’accompagnement ?

Les mentors opérationnels assistent aux sessions d’accompagnement, à un rythme moins soutenu que les EIG (une fois par mois pour le dispositif mis en place lors de la promotion 2, qui sera amené à évoluer).

Le défi peut-il être encadré par 2 mentors opérationnels ?

Oui, tout à fait ! C’est le cas pour plusieurs défis EIG 2.

Quel est le type de contrat des EIG ?

Les EIG signent un contrat avec leurs administrations d’accueil (CDD de 10 mois).

Une réunion d’information sera organisée en novembre 2018 avec les services des ressources humaines des administrations d’accueil pour clarifier les aspects administratifs et financiers du programme.

Combien de temps prend la constitution d’un dossier de réponse à l’appel à candidature ?

Le temps de constitution est variable, mais nous avons volontairement limité la longueur du dossier cette année : n’hésitez pas à être clair et concis !

En cas de sélection, comment se passe le jury d’admission ?

Les mentors opérationnels des défis présélectionnés seront conviés à pitcher leur défi devant le jury d’admission, notamment en utilisant les slides jointes au dossier de réponse à l’appel à projets (qui peuvent être modifiées entre-temps).

Plus d’informations seront envoyées aux administrations présélectionnées, mi-juin.

Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question ?

N’hésitez pas à contacter entrepreneur-interet-general@data.gouv.fr.

Questions relatives à l’appel à candidatures (septembre - novembre)

Qui peut participer ?

Le programme EIG est ouvert à toute personne ayant terminé son cursus universitaire, à l’exception des agents en fonction dans l’administration et des membres du jury (voir le règlement du programme pour plus d’informations).

Nous recherchons principalement des candidat·es disposant d’une certaine expérience (environ 5 ans), mais des profils moins expérimentés ayant déjà mené des projets d’entreprenariat ou associatifs sont également les bienvenus.

En quoi un·e EIG est-elle ou il différent·e d’un prestataire ?

À la différence d’un prestataire, les EIG ne travaillent pas sur un cahier des charges précis. Elles et ils sont maîtres de leur défi et peuvent proposer des modifications au projet envisagé initialement par les administrations d’accueil, s’il leur semble qu’il existe des manières plus adéquates de résoudre le défi qui leur a été lancé, en terme de technologies ou de livrables. Au cours de leur immersion dans l’administration, les EIG sont amené·es à élaborer une feuille de route sur laquelle elles et ils itèrent avec leurs mentors.

En quoi un·e EIG est-elle ou il différent·e d’un contractuel en CDD de 3 ans dans l’administration ?

À la différence d’un contractuel classique, les EIG sont mobilisé·es sur un seul projet, et pendant 10 mois. Cela leur permet de mener un projet de bout en bout, de sa conception à sa réalisation. Les mentors sont garants de ce format, en permettant aux EIG de rentrer en contact avec tous les interlocuteurs nécessaires à la réalisation du défi.

Quelle est la forme du contrat des EIG avec leur administration d’accueil ?

Les EIG, une fois sélectionnés, rentrent en contact avec l’administration d’accueil afin de signer un contrat. La forme est la suivante : CDD de 10 mois rémunéré 4000 euros nets par mois.

Pourquoi des défis de 10 mois ?

Les règles sont claires : après 10 mois, les EIG quittent leur administration d’accueil. La présence de cette date butoir place une pression saine sur les entrepreneur·es, qui restent concentré·es sur la tâche à accomplir. Cette temporalité différente de celle habituellement en vigueur dans l’administration insuffle de nouvelles méthodes et stimule la créativité et l’efficacité de l’équipe projet.

Au terme des 10 mois, comment les défis sont-ils pérennisés ?

Les outils continuent à être maintenus et développés par les équipes de l’administration d’accueil. D’autres sont mêmes déployés dans d’autres services. De plus, l’obligation, sauf dérogation, de verser les développements réalisés en open source rend leur maintien possible par tous. À titre d’exemple, la promotion 1 a créé un dépôt github (accessible ici).

Comment sont préparé.es les mentors à l’accueil des EIG dans leur administration ?

Avant l’arrivée des EIG, les mentors sont accompagnés par l’équipe d’Etalab pour préparer plusieurs étapes : le recrutement administration, l’environnement de travail, le cadrage du défi (besoins technique, méthodes, agilité, etc.). Elles et ils participent également aux sessions de mentoring de la promotion, et peuvent ainsi partager leurs réussites et leurs difficultés.

Quels défis ont été réalisés par les membres de la première promotion ?

Les 11 EIG de la première promotion ont travaillé sur 9 défis, dont la liste est accessible ici (certains défis ont pu évoluer au cours de l’année).

Une autre question ?

Écrivez-nous à entrepreneur-interet-general@data.gouv.fr.