Opérations 18

Optimiser l’utilisation des capacités opérationnelles des sapeurs-pompiers

Voir les autres défis Postuler

La Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris souhaite développer un outil lui permettant d’avoir accès en temps réel aux informations de terrain sur les ressources humaines et matérielles engagées lors d’opérations.

La problématique : des données opérationnelles d’interventions existantes mais mal exploitées

En 2019, la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP) est intervenue plus de 506 000 fois sur le terrain, soit une intervention toutes les 3 secondes. En effet, les risques que représentent Paris et son agglomération sont nombreux et les exigences de réactivité de la BSPP sont donc importantes.

Dans le cadre du Plan de Transformation Numérique, de nouveaux systèmes d’informations sur les opérations effectuées ont vu le jour. Ils permettent de remonter des données sur les interventions : personnes engagées, matériel utilisé (échelles, camions à eau, ambulances…), données de santé récoltées sur place…

L’enjeu est aujourd’hui d’exploiter ces données au mieux, à la fois pendant les opérations et a posteriori.

Le défi : créer un outil permettant de visualiser, en temps réel, les moyens opérationnels engagés et les capacités opérationnelles encore disponibles

Le défi consiste donc en la création d’un outil d’aide à la décision pour les responsables des opérations. Il permettra de fournir un état exhaustif, en temps réel, des ressources humaines et matérielles engagées sur les interventions. L’outil s’appuiera sur les données existantes et les données produites par les nouvelles interventions.

La solution permettra :

  • de fournir des tableaux de bords paramétrables ;
  • d’actualiser les tableaux de bords en temps réel.

Dans un second temps, les EIG proposeront un outil d’analyse a posteriori des données des interventions. En effet, la BSPP souhaite pouvoir « rejouer » les opérations en explorant différentes hypothèses d’engagement des ressources humaines et matérielles. Cela permettra d’améliorer les plans de réponse aux incidents et d’augmenter l’efficacité des opérations futures.

Profils recherchés

EIG 1 - Data engineer / data scientist

Missions : Préparation de la pile ELK et/ou Kafka ; mise en place du pipeline d’ingestion des données depuis diverses sources ; harmonisation des données en vue de leur traitement. Dans un deuxième temps : modélisation des données d’origines diverses afin de produire des indicateurs de pilotage et prévisionnels.

Compétences :

  • Data engineer
  • Une appétence et des compétences en data science seront très appréciées

EIG 2 - Développeur/développeuse full stack

Missions : Conception et intégration des interfaces.

Compétences :

  • Développeur/développeuse full stack
  • Expérience en data engineering appréciée
  • Expérience en création de webservices / API.
  • Manipulation de dockers
  • nodeJS, MSSQL, PostgreSQL
  • Langages de programmation : JS, framework Angular ou React

Ces compétences techniques sont l’un des éléments d’appréciation d’une candidature. Les critères de sélection sont détaillés sur la page de candidature.

Webinaire

Ce défi a été présenté lors du webinaire « Gestion de crise » du mercredi 13 mai. Les agents publics qui portent le défi en ont profité pour répondre à de nombreuses questions que se posaient les candidats. N'hésitez pas à en regarder la rediffusion en ligne.

Rendez-vous sur la page de présentation de l'appel à candidatures pour retrouver la liste complète des webinaires.