CartoBio

Cartographier les parcelles cultivées en agriculture biologique

L’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique (Agence BIO), en lien avec le Ministère de la Transition écologique et solidaire, souhaite associer les données du Registre Parcellaire Graphique et celles des opérateurs bio pour construire une cartographie des parcelles bio afin de simplifier les démarches des agriculteurs, fiabiliser la certification bio et mieux accompagner les politiques territoriales.

CartoBio : faciliter les démarches des acteurs de l’agriculture biologique en mettant à disposition les données pertinentes

La problématique : des données de l’agriculture biologique non diffusées et incomplètes

Le label Agriculture biologique est un label de qualité public fondé sur l’interdiction d’utilisation de produits issus de la chimie de synthèse et le bien-être animal. Il est délivré par les organismes de certification qui rendent visite aux agriculteurs et sont chargés de vérifier le respect du cahier des charges du label.

  • Aujourd’hui, si un agriculteur bio déclare la localisation de ses parcelles à l’Etat pour recevoir des aides, cette donnée n’est pas transmise aux organismes de certification, rendant les contrôles moins fiables et plus longs. En ouvrant ces données grâce à un outil numérique de suivi des parcelles cultivées en agriculture biologique rapidement accessible, exhaustif et à jour, CartoBIO permet d’économiser un temps précieux aux inspecteurs et aux agriculteurs pour chacun des 300 contrôles journaliers.

  • Dans le cas où agriculteur engagé en bio ne demande pas d’aides à l’Etat, il est actuellement impossible de connaître la localisation de ses parcelles ! Seulement 80% des parcelles sont actuellement cartographiées. Ainsi, difficile pour les agences de l’eau, les collectivités et les chercheurs d’effectuer des études exhaustives et mener une politique publique informée. CartoBIO complète ces données pour connaître la localisation de 100% des parcelles bio en France et les diffuser aux acteurs publics concernés et à la société civile.

Le défi : compléter et ouvrir les données de l’agriculture biologique

CartoBIO est une application web qui permet aux agriculteurs ne faisant pas de demande d’aides PAC (Politique agricole commune, un programme d’aides de l’Union européenne) de saisir la localisation exacte de leurs parcelles engagées en agriculture biologique. Elle met cette information en commun avec la base de données parcellaire bio existante issue de la demande d’aides PAC, et la diffuse via API et interface web aux organismes de certification et autres acteurs public concernés. Plusieurs bénéfices :

  • Lors de la visite de contrôle, l’inspecteur d’un organisme de certification dispose donc du parcellaire complet de l’agriculteur et peut le valider ou faire remonter toute incohérence, faisant gagner du temps à tout le monde : l’agriculteur n’a plus besoin de fournir lui-même ces données.
  • CartoBIO permet de constituer une base de données géographiques recensant toutes les parcelles des agriculteurs engagés en agriculture biologique, et de la diffuser par la suite.

L’application a été développée depuis Janvier 2019 au coeur de l’Agence Bio dans le cadre du programme Entrepreneurs d’Intérêt Général, avec l’appui de l’IGN sur certaines parties techniques. Les fonctionnalités clés ont été conçues avec les organismes certificateurs et les agriculteurs, au cours de réunions et de visites sur le terrain.

Rétrospective

S’ouvrir à des communautés et à des partenaires, l’exemple du défi CartoBio