ACOSS-Plateforme

Simplifier les démarches des cotisants à l’aide des données des Urssaf

L’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS) souhaite améliorer l’expérience utilisateur des démarches du secteur de l’emploi à domicile en développant des APIs autour des données liées aux salariés, employeurs, et autres organismes intervenants dans les prélèvements sociaux.

ACOSS Plateforme : valoriser les données de l’Urssaf dans le sens d’une meilleure expérience utilisateur

La problématique

Chaque année, le réseau de l’Union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales (Urssaf) recouvre pour le compte de l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS) près de 500 milliards d’euros, auprès de 9,7 millions de cotisants au nom d’environ 900 partenaires.

Le périmètre national de cette mission permet à l’ACOSS de disposer d’une véritable mine de données. Jusqu’à présent, l’Agence l’exploitait en proposant, par exemple, des analyses statistiques très qualitatives sur l’emploi. Aujourd’hui, consciente du potentiel de valorisation de ces données, elle souhaite développer de nouveaux services pour toutes ses parties prenantes : partenaires de la sécurité sociale, secteur privé, particuliers…

Le défi : proposer de nouveaux services pour améliorer l’expérience utilisateur des différents publics de l’ACOSS

Un mot d’ordre préside à ce défi : expérience utilisateur. Les nouveaux services développés devront être construits en fonction de besoins identifiés auprès des différents publics en relation avec l’Urssaf et proposer un parcours utilisateur simple (appliquant, par exemple, le principe de “dites-le nous une fois”).

Le Chèque Emploi Service Universel (CESU) permet aux particuliers de déclarer facilement la rémunération d’un salaire à domicile pour des activités d’aide à la personne. Il a été identifié comme un terrain pertinent d’exploration pour le défi qui aura un double-objectif :

  • permettre aux plateformes collaboratives et aux acteurs de l’économie numérique (exemples : plateformes de jobbing, émetteurs de CESU pré-financés…) de s’interfacer. Ainsi, les particuliers auront accès à de nouveaux services et de nouveaux acteurs économiques pourront s’intéger dans un dispositif garantissant leurs droits ;

  • permettre le partage des données relatives aux activités des salariés à domicile avec d’autres services publics -Assurance maladie, Pôle Emploi, Portail numérique des droits sociaux. Cette mise en oeuvre du principe « dites-le-nous une fois » a pour but de faciliter les démarches des salariés à domicile.

Dans une approche design thinking, d’autres sujets pourront être explorés.

Rétrospective

Assurer l'accès aux droits des citoyennes et citoyens, l’exemple du défi ACOSS-Plateforme