Gobelins

Révéler les richesses du Mobilier National

Démonstration Code source

Le Mobilier national et ses manufactures créent, restaurent et conservent des meubles, tapisseries, œuvres… depuis le XVIIe siècle. Ces pièces exceptionnelles dessinées par Charles-André Boulle, Pierre Paulin ou encore Jean Nouvel sont principalement destinées à meubler des lieux publics. Elles sont donc difficilement consultables par les chercheurs, créateurs, historiens ou passionnés.

Créer un outil didactique pour rendre accessibles ces objets historiques a été la volonté de l’équipe Gobelins.

À partir des données de l’institution Laurie et Ned ont construit des thesaurus explicites, une interface intuitive appuyée sur une recherche utilisateur, et ont enrichi les données par des partenariats comme Wikimedia. Il est désormais possible de rechercher un objet précis grâce à un moteur de recherche. L’interface suggère de nouvelles pièces à chaque visite et permet d’affiner cette exploration grâce à des filtres illustrant les styles, les types d’objets ou encore les matières présentes dans cette collection. Son code étant lui aussi accessible, cet outil peut être réutilisé par d’autres institutions culturelles afin de diffuser plus facilement leurs collections.

Actuellement, cette démarche d’ouverture se poursuit. L’équipe ajoute de nouvelles fonctionnalités, et conçoit un outil complémentaire afin de documenter les savoir-faire et métiers d’art conservés au Mobilier national.

65000 objets en ligne
25000 photos d'objets
337 photos des métiers d'art sur Wikimedia Commons
11000 photos téléchargeables et réutilisables

Réalisations

  • La collection du Mobilier national

    La collection du Mobilier national

    Nous avons mis en ligne les meubles, textiles, œuvres… de l’institution et réalisé un site pour faciliter l’accès et la découvrabilité de ces ressources.

  • Atelier Wikimedia

    Atelier Wikimedia

    Nous avons initié différents partenariats comme celui avec Wikimedia afin d’enrichir les données et documenter les savoir-faire de l’institution, notamment grâce à des photographies.

  • Code source ouvert

    Code source ouvert

    Afin de faciliter la mise en ligne de nouvelles collections, notamment celles d'autres institutions culturelles, l’ensemble du code est accessible et réutilisable.

Rétrospective

10 mois après : présentation du défi Gobelins