Voir les autres défis

Tous les jours, les forces de l’ordre interviennent sur le terrain. Qu’il s’agisse de verbalisations ou de compte-rendu d’accidents, elles font remonter une quantité impressionnante de données qu’elles ne peuvent pas elles-mêmes exploiter. Pourtant, elles peuvent servir à définir des profils d’accidents et à décider d’actions à mettre en œuvre pour les éviter.

La mission : augmenter la sécurité sur les routes en exploitant les données de verbalisations et d’accidents.

Pour cela, Tristram et Francis ont développé un outil cartographique qui permet de visualiser les données d’accidents et de verbalisations à un niveau de granularité très poussé. Après les avoir géocodé, ils ont détaillé les circonstances de tous les accidents. La carte permet de visualiser des métriques générales, comme le nombre d’accidents, et des informations plus poussées (accidents graves, graves avec un vélo, graves avec un vélo pour cause d’ébriété de l’un des conducteurs).

Pour aller plus loin

Retour d’expérience sur l’aventure EIG