Voir les autres défis

C’est à la Cour des comptes que les institutions publiques rendent des comptes sur leur gestion de l’argent public. Qu’elle soit saisie ou qu’elle se saisisse elle-même, la Cour des comptes produit un grand nombre de rapports. Destinés à la fois aux institutions concernées et aux citoyens, ces rapports ne sont pourtant disponibles qu’en PDF, un format peu exploitable par des citoyens curieux.

Grâce à une approche par les données, les rapports de la Cour des comptes deviennent plus accessibles.

Pour cela, Frédéric a conçu une API (interface de programmation applicative). Celle-ci fonctionne comme une interface entre le public – qui fait des requêtes - et la base de données de tous les rapports de la Cour des comptes – qui remonte les informations demandées. L’avantage de cette brique technologique est qu’elle rend possible le développement de services plus élaborés : un moteur de recherche, un agent conversationnel (chatbot)… Comme une première pierre à l’édification d’une Cour des comptes numérique.

Pour aller plus loin

_Retour d’expérience sur l’aventure EIG