Un patient atteint d’une maladie cardiovasculaire a besoin d’une prise en charge spécifique : des médecins et des institutions spécialisées, une certaine fréquence de consultation et de soin, des médicaments spéciaux… Ces parcours de soin sont difficiles à appréhender, mais comprendre leurs spécificités est indispensable pour offrir une offre adaptée.

La solution : exploiter le Système national de données de santé (SNDS) pour visualiser les parcours de soin de patients atteints de maladies chroniques et améliorer les politiques publiques de santé en Occitanie.

Sébastien a développé un logiciel qui exploite les données de remboursement de soins de ville et de soins hospitaliers. La face immergée de l’iceberg : un logiciel qui permet de stocker, gérer et interroger de façon fluide des données nombreuses et hétérogènes. La face émergée : une interface qui permet de visualiser des données sous forme de graphiques, d’infographies… et de les comprendre facilement, même si l’on n’est pas informaticien.

Pour aller plus loin

Retour d’expérience sur l’aventure EIG