Prévisecours : aider les sapeurs-pompiers à intervenir plus efficacement avec des modèles prédictifs

La problématique

Les sapeurs-pompiers sont confrontés à un volume d’intervention qui fluctue fortement. Cette volatilité du volume d’intervention rend difficile la gestion des ressources humaine et logistique. Sur le plan géographique, les lieux d’intervention sont également variables et inégalement répartis sur le territoire en fonction de la tranche horaire, du jour de la semaine, de la période de l’année, et d’autres variables diverses.

Le défi : mettre au point un modèle prédictif des interventions de secours aux personnes

Un modèle prédictif du volume d’interventions et de leur géolocalisation peut permettre d’anticiper les moyens opérationnels à mobiliser au sein des différentes casernes. Une meilleure gestion prévisionnelle des moyens est de nature à répondre aux demandes d’intervention plus rapidement en mobilisant un maximum de moyens uniquement lorsque cela est utile.

Si le résultat du défi est positif, le fait de travailler dans un département très peuplé mais étendu, comme l’Essonne, rend transposable à d’autres départements comparables la méthodologie mise au point.

Ce projet est réalisé en partenariat avec les sapeurs-pompiers de l’Essonne qui mettent à disposition leurs données portant sur l’ensemble des interventions des années précédentes.

2 entrepreneur•e•s recherché•e•s

  • EIG 1 - DATA SCIENCE : connaissances dans les algorithmes prédictifs ; pratique du développement (expérience Python/Panda/Scikit Learn appréciée)
  • EIG 2 - DÉVELOPPEMENT FULL STACK : expérience de conception IHM, cartographie, JavaScript…)

L’environnement de travail des EIG : postes Linux, serveur 2x1To de RAM, licences Dataiku/DSS, Tableau software. Lieu de travail : 75012 métro Cour Saint Émilion.

Votre mentor : Daniel Ansellem

Photo de Daniel Ansellem

Daniel Ansellem a été nommé en Juillet 2016 Administrateur ministériel des données du Ministère de l’Intérieur, il dirige également depuis cette date la mission de coordination et d’appui à la valorisation des données, au sein de la Mission de gouvernance ministérielle des SIC.

« Je suis convaincu que les données contenues dans les centaines d’applications du Ministère de l’Intérieur constituent une richesse à exploiter, pour davantage d’efficacité et de transparence.  Il faut faire la preuve, par l’expérimentation, que l’on peut, en moins d’un an, construire un outil fonctionnel permettant de mieux utiliser certaines données, par l’enrichissement, le croisement, la visualisation, ou la montée en qualité. Le dispositif EIG permet de répondre à cet objectif en dédiant deux ingénieurs de haut niveau à un défi qui correspond à leurs compétences, au sein d’une structure transverse, où ils bénéficient d’une large autonomie, mais aussi d’un tutorat et d’outils adaptés. »

En savoir plus : le pitch du défi en 4 slides