Qui sont et que font les « entrepreneurs d’intérêt général » ?

25 mai 2020 / de Sophie Miljkovic, équipe EIG

Chaque année, le programme Entrepreneurs d’Intérêt Général lance un appel à candidatures pour recruter des spécialistes du numérique qui améliorent le service public à l’aide du numérique et des données. Une fois sélectionnés, ces spécialistes deviennent entrepreneurs et entrepreneuses d’intérêt général. Mais qu’est-ce que cela veut dire, concrètement ?

Voici tout ce que vous devez savoir sur le statut des EIG et la posture entrepreneuriale qui leur est demandée. Et pour plus de concret, découvrez les retours d’expériences d’anciennes et anciens EIG !

Un format particulier dans l’État

Faire partie d’une équipe de spécialistes du numérique

L’entrepreneur(e) d’intérêt général est une personne physique, extérieure à l’administration, qui intègre une administration pendant 10 mois pour mettre ses compétences en data science, développement ou design au profit du service public. Il ou elle intègre l’administration avec un ou deux autres EIG qui ont des compétences complémentaires aux siennes. L’objectif : relever un « défi », c’est-à-dire mener à bien un projet à fort impact pour le service public et dimensionné pour être réalisé en 10 mois.

Travailler en étroite collaboration avec des agents publics

Pour mener à bien leurs projets, les EIG travaillent en immersion dans l’administration et collaborent étroitement avec une équipe d’agents publics constituée autour du défi. Chaque équipe d’EIG bénéficie notamment du soutien d’un mentor opérationnel, présent au quotidien, et d’un mentor de haut niveau, qui porte le défi auprès de la hiérarchie. Les mentors n’ont pas un rôle hiérarchique, mais plutôt un rôle de médiation : ils donnent les clés de compréhension du défi et ouvrent des portes dans l’administration d’accueil. Les EIG disposent ainsi du nécessaire pour relever leur défi.

Signer un contrat

Concrètement, chaque EIG signe un CDD de 10 mois avec son administration d’accueil, rémunéré 4000 euros net par mois. Les EIG sont donc des contractuels de la fonction publique.

Pour plus de détails sur les critères d’éligibilité, consultez le règlement du programme et la foire aux questions.

Une posture entrepreneuriale à assumer

« Entrepreneurs » ne fait pas référence à un statut, mais à une posture que les EIG adoptent : entreprendre dans l’administration.

Explorer et faire des propositions

Les profils recrutés ne sont pas des prestataires dont le rôle serait d’exécuter un cahier des charges. Leur rôle, unique dans l’administration, est de comprendre les besoins et les contraintes des services qu’ils intègrent, tout en exerçant leur regard critique de spécialistes techniques. Ils ont un rôle à jouer dans le cadrage du défi et le choix des solutions.

L’immersion dans l’administration est fondamentale, puisqu’elle leur permet de faire pleinement partie de l’administration publique. Ainsi, les EIG peuvent découvrir de nouveaux sujets, proposer des pistes d’amélioration qui sortent du cadre strict du défi, donner un coup de main à des collègues… Ils deviennent des agents internes de la transformation numérique de l’administration.

Acculturer l’administration à de nouveaux métiers et nouvelles méthodes

Les EIG ne travaillent pas uniquement au développement de produits, mais aussi à l’acculturation de l’administration. Ces profils techniques intègrent souvent des administrations qui ne connaissent pas ou peu leurs métiers, leurs méthodes, leurs outils. C’est pourquoi l’immersion dans l’administration est cruciale : elle permet aux EIG de présenter leurs métiers, de former les agents publics sur certains aspects techniques, de démontrer le potentiel de leurs méthodes en intervenant sur les défis et sur d’autres projets.

Participer à une communauté du numérique d’intérêt général

Les EIG intègrent une administration, mais aussi une promotion et une communauté plus large, constituée notamment des anciennes et des anciens du programme. Cette communauté est précieuse pour aider les EIG à relever leurs défis, puisqu’elle peut partager des retours d’expérience, des outils et des connaissances. Cette communauté donne aussi l’occasion aux EIG de partager d’autres projets que leurs défis, de se former mutuellement, d’échanger sur des sujets techniques et moins techniques. Elle constitue une ouverture sur le numérique d’intérêt général… en général.

Être EIG : retours d’expérience

Pour assumer cette posture entrepreneuriale, les compétences techniques sont importantes, mais les qualités humaines sont plus importantes encore ! Cela demande de la curiosité, de l’empathie et de la bienveillance, des capacités d’adaptation, un sens de la pédagogie… Et bien sûr le sens de l’intérêt général.

Le programme a déjà accompagné 3 promotions d’EIG, dont certaines et certains ont raconté leur expérience au sein de l’administration et du programme EIG.

Nous vous invitons à lire :

Vous pouvez regarder les vidéos bilans de la promotion EIG 2 et les vidéos bilans de la promotion EIG 1. Vous pouvez aussi regarder notre webinaire “retours d’expérience d’EIG”.

Enfin, vous pouvez découvrir la communauté des EIG, composée de profils variés et dont certains vous parleront peut-être !

Vous pensez que le programme est fait pour vous ? Jusqu’au 7 juin 2020 à 23h, répondez à l’appel à candidatures pour faire partie de la promotion 4.