Le programme EIG noue un partenariat avec l'association Latitudes

16 décembre 2019 / de Antoine Augusti, EIG Link

Le programme Entrepreneurs d’Intérêt Général intègre pendant quelques mois des profils numériques d’exception dans les administrations pour relever des défis d’amélioration du service public à l’aide du numérique et des données.

Au quotidien, l’équipe de coordination échange avec une multitude d’acteurs de la communauté du numérique d’intérêt général. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’annoncer un partenariat avec l’un d’entre eux, l’association Latitudes.

Pourquoi nouer un partenariat avec Latitudes ?

La mission de Latitudes est de mettre la technologie au service de l’intérêt général. Pour cela, l’association permet à des étudiants de l’enseignement supérieur de s’engager sur des projets numériques d’intérêt général dans le cadre de leur cursus. Elle permet également à des professionnels du monde technologique de mettre leur expertise au service du bien commun en proposant et accompagnant des projets numériques d’intérêt général.

Le programme EIG et Latitudes ont collaboré à de nombreuses occasions ces dernières années : sélection des défis à relever dans le cadre du pour le programme EIG, organisation d’événements communs comme le hackathon « À l’asso des données »), réflexions partagées sur l’engagement des profils techniques dans des projets numériques d’intérêt général, etc.

Quels sont les objectifs de ce partenariat ?

Afin de formaliser une collaboration déjà fructueuse, le programme EIG et Latitudes ont noué un partenariat. Le programme a établi une convention de subvention pour l’année 2019-2020, représentant un montant de subvention de 10 000 €. Il est prévu que nous collaborions sur les thématiques suivantes :

1. Élargir le réseau du numérique d’intérêt général

Le programme EIG et Latitudes sont des acteurs clés du numérique d’intérêt général en France. Ils s’engagent à :

  • mobiliser des experts sur des sujets qu’ils ont en commun comme l’intelligence artificielle, la transparence des algorithmes, le développement de produits numériques de manière agile ;
  • promouvoir leurs initiatives respectives. Par exemple, Latitudes diffusera les appels à candidatures du programme EIG dans l’enseignement supérieur, notamment les écoles d’ingénieurs et les cursus équivalents à l’université.

2. Construire des événements communs

Le programme EIG et Latitudes organisent des événements pour faire rayonner leur action et toucher un large public. Pour augmenter leur impact, ils travailleront ensemble à :

  • organiser un meetup au cours de l’année à destination de communautés technologiques ;
  • organiser un hackathon. Grâce à son expérience dans le domaine, Latitudes pourra notamment apporter un appui logistique et méthodologique.

3. Proposer un accompagnement méthodologique

Le programme EIG et Latitudes sont amenés à sélectionner des projets et identifier des experts pour réaliser ces projets dans le cadre de leurs missions respectives. En concluant cette convention, ils s’engagent à :

  • sélectionner et cadrer les projets dans le cadre de l’appel à projets du programme Entrepreneurs d’Intérêt Général ;
  • ouvrir les appels à projets de Latitudes aux porteurs de projets du programme EIG ;
  • partager les méthodes d’animation de communauté et de formation dans le domaine de l’innovation publique et du numérique.

Nous espérons que ce partenariat permettra de resserrer les liens entre les filières numériques de l’enseignement supérieur et l’administration et de multiplier, à terme, les parcours de profils techniques au sein de l’administration. Nous espérons montrer que ce genre de partenariat peut être utile pour des structures plus grandes que le programme Entrepreneurs d’Intérêt Général comme Etalab ou encore la DINUM.

Nous vous tiendrons au courant des évolutions de ce partenariat.